Les critères de choix d’une draisienne en bois

La draisienne en bois, ce vélo sans pédalier, est l’un des jouets les plus appréciés par les enfants. Pousser cet engin avec leurs pieds procure à ces derniers un véritable plaisir. En outre, c’est pour eux un excellent moyen d’apprendre le vélo. Mais comment choisir la draisienne en bois parfaite pour son bambin ?

Draisienne en bois : Tenir en compte la taille de l’utilisateur !

Rouler sur un vélo trop petit ou trop grand est presque impossible pour le jeune. De ce fait, il faut connaître exactement la taille de ce dernier pour pouvoir trouver sa perle. Le mieux est de l’emmener au moment de l’achat. Si cela est possible, il faut le laisser essayer le vélo.

S’il est bien installé sur la selle, ses jambes légèrement fléchies, et que ses pieds touchent bien le sol, le jouet pourrait lui convenir. Une draisienne dont la selle est réglable en hauteur est la plus recommandée. À noter que la hauteur minimale de cet élément est de 30 centimètres. Dans l’idéal, l’enfant doit être âgé de plus de 2 ans avant d’utiliser une draisienne en bois.

Le poids de la draisienne

Pour que le petit puisse jouir des bienfaits de la draisienne, il faut considérer le poids de celle-ci au moment de se la procurer. Est-elle trop légère ? Le bambin pourra alors perdre son équilibre aisément. Est-elle trop lourde ? Dans ce cas, il aura du mal à la pousser.

Par conséquent, Il est conseillé d’être vigilant concernant ce critère. Il faut ainsi opter pour un modèle qu’il peut bien manipuler. Pour rappel, ce deux-roues peut peser en moyenne entre 2,4 kilos et 3,5 kilos. Les draisiennes de 2,4 kilos seront parfaites pour les plus fragiles, tandis que celles qui sont plus lourdes seront bien adaptées aux plus robustes.

La qualité du jouet

Il est certain que l’enfant passera beaucoup de temps avec son joujou. Une draisienne en bois dont le cadre et le guidon sont bien solides et résistants est à privilégier. Les finitions du jouet sont tout particulièrement à observer. Est-il bien conçu pour durer ? Les freins peuvent-ils bien réduire les risques d’accident ? Enfin, il faut voir si le vélo est bien livré avec les équipements qui garantissent la sécurité de l’utilisateur. Il s’agit notamment des gants de protection, des genouillères, des coudières et du casque.

Une draisienne selon les goûts de l’enfant

Il ne faut pas oublier que la draisienne est avant toute chose un jouet. Ainsi, il faut l’adapter aux goûts du petit. Il est suggéré d’en choisir une bénéficiant d’un design sympa, et dont la couleur est appréciée par l’enfant.

Pour une petite fille, un modèle équipé d’une sonnette et d’un panier où elle pourra mettre ses jouets est suggéré. Pour un garçonnet, une draisienne évoluée dotée de multiples fonctionnalités fera mieux l’affaire. Dans tous les cas, il faut vérifier que le jouet assure un grand confort d’utilisation. Une surveillance s’impose aux premiers instants où le poupon roule sur son vélo.