Le fonctionnement des panneaux photovoltaïques en autoconsommation

Utiliser l’énergie générée par ses propres panneaux solaires définit l’autoconsommation. Cette approche peut entraîner des économies pouvant aller jusqu’à 40 % sur les factures d’électricité. Elle attire également de plus en plus de particuliers en France. Pourquoi ne pas envisager cette solution pour vous ?

L’autoconsommation photovoltaïque, c’est quoi ?

Les panneaux solaires photovoltaïques sont distincts des panneaux solaires thermiques, ils convertissent les rayons du soleil en électricité.

Cela peut vous intéresser : Lumière sur les tendances d'éclairage pour pergola

L’autoconsommation photovoltaïque consiste à utiliser l’électricité produite par sa propre installation solaire. Elle se décline en deux formes l’autoconsommation partielle avec revente de l’excédent et l’autoconsommation totale.

Avant l’installation des panneaux solaires, il faut planifier avec l’aide d’un professionnel l’utilisation de l’électricité générée. Cette décision est irréversible après déclaration de la situation.

En parallèle : Lit enfant métal : alliez esthétique et durabilité

Le taux d’autoconsommation représente la proportion d’énergie solaire consommée immédiatement par rapport à la production totale de l’installation solaire (consommation solaire/production totale).

Le taux d’autoproduction mesure le degré d’indépendance énergétique d’une résidence vis-à-vis du réseau électrique (consommation solaire/consommation totale).

Bien que les panneaux solaires visent l’autonomie énergétique, il est rare d’atteindre 100 % d’autonomie avec un système photovoltaïque seul, sans stockage. Les solutions de stockage sont coûteuses et prolongent le retour sur investissement.

L’objectif principal de l’installation de panneaux solaires est d’optimiser l’autoconsommation pour réaliser des économies d’énergie maximales.

Découvrez les avis sur les installations photovoltaïques réalisées par Cap Soleil Energie !

Les différentes formes d’autoconsommation énergétique

L’autoconsommation, qu’elle soit totale ou partielle, représente une opportunité significative pour réduire vos factures d’électricité à long terme tout en bénéficiant d’une source d’énergie durable et économique.

Découvrez maintenant en détail comment tirer le meilleur parti de votre propre énergie solaire.

Panneaux solaires en autoconsommation totale : vers une autonomie énergétique

Dans le cadre de l’autoconsommation totale, vous utilisez toute l’électricité produite par vos panneaux solaires photovoltaïques. Cette méthode est couramment adoptée par ceux qui optent pour des kits solaires de faible puissance (≤ 3 kWc) et pour les habitations situées dans des zones isolées.

Il est important de noter que même si vous autoconsommez totalement, vous restez généralement connecté au réseau électrique. Cette dénomination ne garantit pas une indépendance totale vis-à-vis du réseau, mais plutôt une utilisation maximale de votre propre production.

Autoconsommation avec vente du surplus : une solution rentable pour plus d’économies

Les systèmes d’autoconsommation avec vente du surplus vous permettent de consommer votre électricité solaire tout en vendant l’excédent de production. Vous avez la possibilité de revendre cet excès soit à votre fournisseur d’électricité habituel (via le dispositif EDF Obligation d’Achat (OA) Solaire), soit à un fournisseur alternatif.

Grâce à cette configuration, vous restez connecté au réseau électrique standard pour pallier les éventuels manques de production solaire, comme lors de faibles niveaux d’ensoleillement ou pendant la nuit.

La définition du type de l’autoconsommation adaptée

Pour prendre la meilleure décision quant à l’utilisation de l’énergie solaire, il faut anticiper avant même l’installation de votre système photovoltaïque.

Dans cette optique, il est recommandé de solliciter l’expertise d’un professionnel pour réaliser une étude approfondie. Cette analyse prend en compte divers paramètres tels que votre consommation électrique habituelle, la surface disponible sur votre toiture et votre enveloppe budgétaire. Cela permettra de déterminer la solution la plus adéquate pour vos besoins.

Pour l’autoconsommation totale

Si votre objectif est de devenir complètement autonome grâce à l’énergie solaire, l’acquisition de batteries de stockage est incontournable. Cependant, il convient de noter que le coût initial élevé de ces dispositifs peut prolonger le délai de rentabilité de votre investissement, que votre système soit de 300 Wc, 3 000 Wc ou 6 000 Wc.

Ainsi, l’utilisation de batteries est principalement recommandée pour les habitations non connectées au réseau électrique traditionnel.

Si vous visez à réduire vos factures énergétiques, l’autoconsommation totale peut être une solution attrayante. Selon la puissance installée, les panneaux solaires peuvent permettre des économies pouvant atteindre jusqu’à 40 % sur vos factures d’électricité. 

Pour l’autoconsommation partielle 

La vente du surplus d’électricité produite est une option populaire, représentant actuellement 80 % des installations en France. Cette approche vous permet de :

  • Réduire votre facture d’électricité et votre dépendance vis-à-vis de votre fournisseur d’énergie ;
  • Optimiser votre consommation électrique pendant la journée ;
  • Générer des revenus grâce au surplus produit ;
  • Récupérer rapidement votre investissement ;
  • Bénéficier des aides financières pour l’installation de panneaux photovoltaïques.