Utiliser un humidimètre afin de vérifier rapidement et facilement la teneur en eau du bois

Une importante quantité d’eau dans le bois fera qu’il sera difficile, voire impossible de l’allumer. Il est donc nécessaire de pouvoir déterminer ce taux d’humidité avant utilisation. Il existe de nombreuses techniques pour cela, mais la modernité est de mise. L’humidimètre est alors ce qu’il y a de mieux.

Pourquoi opter pour un humidimètre ?

Il existe d’innombrables « vieilles » méthodes pour déterminer à quel point le bois contient de l’eau. Certains utilisent le test du liquide vaisselle, tandis que d’autres l’évaluent à l’œil, mais avec ce genre de technique, les risques d’erreur sont plus importants. Quand il s’agit de bois de chauffage, ce n’est pas très grave de se contenter des méthodes classiques. Mais lorsqu’il y a beaucoup plus en jeu, il faut plus de précision. C’est notamment le cas pour les professionnels de la charpenterie, par exemple. La fabrication de meubles, de charpente de toiture ou encore de portes et fenêtres nécessite du bois de bonne qualité avec une teneur en eau correcte, sous peine d’avoir un résultat final de mauvaise qualité.

En effet, l’humidité peut devenir un véritable fléau sur le long terme pour cette matière première. Et ce n’est pas seulement le bois qui est concerné. C’est aussi le cas du béton. Le fait d’utiliser un humidimètre permet de mesurer cette humidité avec une grande précision. Les données récoltées aideront les entrepreneurs ou les charpentiers à pallier aux fissures ou dégradations qui peuvent subvenir en cas de trop grosses quantités d’eau.

Conseils d’utilisation

Il existe de nombreux modèles d’humidimètres, mais les meilleurs (ceux qui sont les plus performants) ont des fonctionnalités et des composants complets, à la pointe de la technologie. Il est ainsi essentiel que l’accessoire ait, tout d’abord, des sondes, mais aussi un écran permettant un affichage clair des données. Avant toute chose, il est nécessaire de bien lire le manuel du produit afin d’en comprendre toutes les options. Mais il ne s’agit pas d’une machine compliquée à utiliser. Il suffit d’enfoncer, autant que possible, les tiges de la sonde dans le bois à mesurer. Cela doit se faire dans un angle perpendiculaire. Pour info, l’humidimètre n’est pas fait uniquement pour le bois. De nombreuses autres matières peuvent bénéficier de ses mesures. Il est même possible de l’utiliser pour tester le taux d’humidité de l’air ambiant, mais il y a des machines un peu plus spécifiques pour cela. Bien sûr, il faut en assurer l’entretien.

Comparatif des meilleurs modèles sur ce lien !

En résumé alors, le taux d’humidité des matériaux comme le bois ou le béton est une donnée essentielle dans certains cas. Pour pouvoir en prendre la mesure, il y a les humidimètres qui peuvent apporter des chiffres précis aux utilisateurs.